Industrie Pharma novembre 2018

Après plusieurs années de recherche et de persévérance, les efforts de la société bretonne CEPI sont récompensés avec la mise au point en 2009 d’une peinture résistant à la bio-décontamination au h2o2. Mais elle ne s’arrêtera pas là et déposera en 2017 un brevet pour un nouveau procédé de film adhésif à mi-chemin entre la peinture et les plaques permettant un gain de résistance et une facilité de maintenance des surfaces

Créée en 2005 par Dominique SIMON et reprise par Jean-Michel PINEL en 2015, la société CEPI s’appuie sur 13 années d’expérience dans le domaine de la reprise en carrosserie et la peinture de panneaux sandwichs en salles propres. Des compétences utilisées par les fabricants et poseurs de cloisons mais désormais de plus en plus par les grands acteurs de la pharmacie.

Intervenant sur toute l’Europe, CEPI a su évoluer en fonction de la réglementation, des normes d’hygiène et de sécurité, mais aussi en respectant les impératifs de réactivité et des arrêts d’usine.

CEPI, une entreprise en constante innovation

décontamination H2O2 et pose d'un film adhésifUne peinture permettant une décontamination au H2O2 :

Avec l’abandon des bio-décontaminations au formol, le peroxyde d’hydrogène a pris une place prépondérante. Idéal pour la décontamination, le H2O2 réagit toutefois comme un décapant sur des panneaux laqués. Il migre à travers la peinture et cela entraine la formation de cloques. Cette problématique a alors été prise en compte en R&D par la société CEPI et l’année 2009 marque un premier tournant pour la société bretonne avec le développement d’un procédé de peinture résistant à la décontamination au H2O2.
CEPI est encore à ce jour la seule société à détenir un brevet pour ce procédé.

Un film adhésif permettant une décontamination au H2O2 et sans contraintes de réalisation

Mais la société bretonne ne s’est pas arrêtée là. Car, même si la solution peinture permet d’apporter des réponses à la problématique de la décontamination au H2O2, certaines contraintes liées à son application sont de plus en plus d’actualité.

En effet, le travail en co-activité s’avère impossible avec la solution peinture (problème d’odeur, obligation de porter des EPI adaptés, mise en place d’extracteur etc.).

Les arrêts techniques sont de plus en plus courts, et la solution peinture demande des temps d’intervention importants par rapport aux temps de préparation, à l’application de la peinture avec des temps de séchage à respecter entre les différentes couches. De plus, ce procédé demande un délai avant toute première décontamination au H2O2.

Au vu de ces contraintes, et dans une constante recherche d’amélioration des conditions de travail pour ses salariés, la société CEPI a su à nouveau innover et se développer en remplaçant sa peinture par un film adhésif permettant de réduire les délais d’intervention et permettant de travailler en toute co-activité avec, bien évidemment, un produit résistant aux décontaminations au H2O2.

La société a déposé en 2017 un brevet pour l’application de ce film sur panneaux sandwichs.

La grande qualité de conception et de fabrication du film CEPI garantit une esthétique incomparable, tout en répondant aux exigences de la salle propre. La durabilité et sa grande résistance aux agents chimiques, aux taches et aux chocs font du revêtement CEPI une solution unique, avec une durabilité de plus de 10 ans.

Des tests probants et une satisfaction client Du fait de son application rapide, sans poussière, sans bruit et sans odeur, le revêtement peut être mis en place sans aucune gêne et ne nécessite donc pas de condamner les locaux.

Cela fait maintenant plus de trois années que CEPI a développé ce nouveau concept en remplacement de la peinture et a su apporter une solution à différents très grands acteurs et PME du marché de la salle propre à travers toute la France et l’étranger.

Le film a pu être posé sur des plafonds, des cloisons, des portes, des portes passe-plats, des bâties de portes ou encore, des mobiliers comme des hottes à flux laminaires…

Ces nouveaux défis liés aux nouvelles normes et aux contraintes de réalisation des travaux sur les sites sont perçus par CEPI comme de formidables opportunités pour sans cesse se remettre en cause et s’adapter afin de s’affirmer comme le leader incontournable de la réparation des panneaux sandwichs en salles propres.

La société CEPI est membre de l’ASPEC et du Polepharma.

Quelques données sur le film adhésif et ses tests certifiés

Les tests sur le film CEPI ne montrent aucune modification aux substances suivantes :

Détergent synthétique, Acide chlorhydrique (10%), Soude caustique (10%). Il a pu aussi être testé par nos clients suivant leurs procédures de nettoyage avec des produits comme : Alcool éthylique 70%, Bacteranios, Surfanios, Aniospray, Amphospray, Anoxyspray, Vaprox, Minncare.

Ce film a également été testé sur sa tenue à la décontamination au H2O2 suivant le procédé BIOQUELL.

Ces tests qui sont confirmés  par les retours d’expérience de nos clients après nettoyage et décontamination de leurs salles.

Le film bénéficie également d’un classement au feu M1 (CSTB) et Bs2d0 (Euroclass), d’un décret de présence de COV Classement A+.

Téléchargez le communiqué de Presse d’INDUSTRIE PHARMA

Site de Industrie Pharma