Un repreneur séduit par le défi

L’un part aux États-Unis. L’autre prend les commandes de CEPI à Briec. Jean-Michel Pinel, ex-Air liquide, rachète l’entreprise. « C’est en préparant un plan social, sans licenciements, que je me suis posé la question… » Le Briochin de 48 ans, était cadre chez Air liquide, grand groupe industriel français. « J’étais responsable régional pour l’est de la France. Je devais encore monter dans la hiérarchie et m’éloigner de la partie opérationnelle. Mais j’avais besoin de proximité. »

Six créations d’emploi

Le Breton, qui a débuté à Landivisiau il y a 20 ans, cherche aussi à se rapprocher de la région. D’autant que son épouse y a trouvé un emploi. « J’ai commencé à chercher. Il fallait trouver une pépite avec un potentiel. Une société à laquelle je pourrais apporter ma compétence. Avec Dominique, la mayonnaise a pris. » Priorité du repreneur, structurer l’entreprise. Et, tout en conservant le marché des labos pharmaceutique, développer celui de l’industrie agro-alimentaire.

La démarche du repreneur a été récompensée par le Réseau entreprendre Bretagne qui lui a accordé un prêt d’honneur de 40 000 €. « Au-delà du prêt, la démarche est intéressante car j’ai validé mon projet de reprise en le présentant devant 5 experts. »

La reprise va s’accompagner de six créations d’emploi. Des discussions ont été engagées avec le centre de formation d’apprentis qui assure la formation de carrossier. Une compétence indispensable pour CEPI.